top of page

Mars 2024 - Crise agricole : Une colère légitime qui demande des réponses structurelles ambitieuses et adaptées

La colère des agriculteurs est légitime, mais attention à ne pas prendre l’Europe ou la transition écologique comme boucs émissaires. La situation des agriculteurs est d’abord liée à des politiques publiques injustes, qui aident plus ceux qui en ont le moins besoin, et à des politiques commerciales inéquitables.

À des mesures de protection face à un libre-échange déséquilibré, il faudra ajouter une réforme de la politique agricole commune (PAC) car elle ne permet qu’à un petit nombre d’agriculteurs de bien vivre de leur travail. Il faut que les subventions corrigent les inégalités pour permettre à la majorité des agriculteurs de s’en sortir. Nous avons un besoin vital de plus de paysans.


Groupe Meudon pour tous (social-écologie) – denis.marechal@mairie-meudon.fr

Comments


Actualités

bottom of page