top of page

Mobilisation contre la réforme des retraites : le Parti socialiste dénonce la répression brutale des manifestations

Updated: Mar 21



Le Parti socialiste dénonce la répression brutale des manifestations pacifiques qui ont eu lieu dans le cadre de la contestation de la réforme des retraites, et appelle le ministre de l'Intérieur à garantir un accompagnement serein de ces rassemblements.


Les dispositifs de maintien de l'ordre semblent avoir renoué avec une logique brutale de confrontation, débouchant sur un usage déraisonnable de la force. Le Parti socialiste exprime sa solidarité envers les policiers et gendarmes, tout en dénonçant l'emploi d'effectifs de sécurité publique insuffisamment formés au maintien de l'ordre, ce qui met leur vie en danger. Le parti souhaite la création d'une instance de contrôle indépendante pour surveiller l'activité des forces de sécurité intérieure, afin de protéger les policiers et gendarmes dans l'exercice de leur fonction et de renforcer la confiance des citoyens dans leurs protecteurs.

Le Parti socialiste condamne également les interpellations innombrables, les actes de violence et les insultes proférées par des agents en uniforme, ainsi que les violences intentionnelles exercées à l'encontre des forces de l'ordre. Le parti témoigne également son soutien aux manifestants pacifiques qui ont été injustement la cible d'arrestations inutiles et d'actes de violence inadmissibles. Il appelle à un respect inconditionnel de la liberté de manifester et à une modification réelle et durable de la doctrine du maintien de l'ordre, en faveur de la désescalade et de la présence d'officiers de police judiciaire dans les dispositifs de maintien de l'ordre. Le Parti socialiste souhaite retrouver une République qui assure les fondamentaux d'une vie démocratique aussi diverse que dynamique, à l'image des aspirations de notre pays.


Commentaires


Actualités

bottom of page